Qu’est ce que le paillage ?

Une terre nue est avant tout une terre fragile et donc, une terre qu’il est nécessaire de protéger efficacement.

C’est la raison d’être du paillage : grâce à cette technique, il est possible de découvrir un sol dénudé afin de le protéger du froid mais également de le nourrir en profondeur et de la manière la plus naturelle qui soit. Nous vous proposons de revenir sur la raison d’être et les nombreux secrets qui entourent cette pratique écologique.

Définition

Pailler un sol signifie tout simplement le recouvrir les matériaux d’origine variée. Il est évidemment possible d’étendre du paillis sur tous types de plantations, donc aussi bien autour des arbres que dans le potager ou encore au niveau des haies ou dans les massifs de plantes. On peut également choisir de pailler des plantes en pots. Quelle que soit l’option choisie, on paille une terre propre et bien désherbée !

Les avantages d’une telle pratique

Cette pratique a 1001 avantages ! Elle permet notamment de :

– limiter les arrosages : le paillis limite en effet son évaporation,

– enrichir le sol : le paillis organique, en se décomposant lentement, finit par former un humus qui viendra tout simplement nourrir la terre,

– éviter le désherbage : en occupant l’espace, le paillis empêche les mauvaises herbes de croître et permet de gagner du temps, côté entretien.

– offrir un refuge aux insectes intéressants pour les plantations et leur bonne santé.

Comment réaliser le paillage ?

Pour l’entretien de votre jardin en toutes saisons, il est possible de réaliser un paillage grâce à différents types de matériaux.

  • L’option végétale

Le paillis organique a l’avantage d’être biodégradable. L’herbe tondue, les feuilles mortes ou la paille auront, en toute logique, une durée de vie moins longue que des écorces mais n’en seront pas moins efficaces pour maintenir le sol au chaud.

  • L’option minérale

Le paillis minéral n’est pas biodégradable. Il peut donc être utilisé sur une très longue durée et est à adopter pour les plantes qui apprécient la chaleur. Les billes d’argile sont tout particulièrement appréciées mais on pourra également utiliser des ardoises concassées ou des débris poteries diverses.

  • Le paillis en plastique

Cette fois, on parlera plus qu’un simple bâchage du sol. Moins esthétique, cette solution en plastique ou textile n’en est pas moins très efficace.

Vous voulez bénéficier de conseils personnalisés pour réaliser le paillage de votre jardin ? À moins que vous ne souhaitiez tout simplement déléguer cette tâche et l’entretien de votre extérieur à un professionnel ? Quel que soit votre profil, n’hésitez pas à consulter notre annuaire en ligne : vous y trouverez forcément votre bonheur et profiterez bientôt d’un jardin en pleine santé !

Pour en savoir plus